Portrait de Gaëlla MILLOUR, étudiante en GEA – parcours international qui réalise son stage de 6 mois en Inde…

Depuis le 11 juin 2017, Gaëlla Millour a rejoint l’équipe de Chemins des Indes dans les bureaux de Delhi pour son stage de 6 mois.

Étudiante à l’IUT2 de Grenoble en GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations) en option Internationale, Gaëlla rencontre Philippe Saunier-Plumaz, gérant de Chemins des Indes, à l’occasion d’une présentation entreprise. A cette époque, Gaëlla réalise dans le cadre de ces études un travail sur l’Inde et plus particulièrement sur les échanges interculturels. Elle sollicite à cette occasion l’expérience de Philippe Saunier-Plumaz.

C’est suite à ces échanges qu’elle se verra proposer ce stage. Sa mission principale est d’organiser les voyages et notamment de rechercher et contacter des entreprises pour y organiser des visites. Gaëlla assure également la traduction en anglais des documents de Chemins des Indes.

En parallèle de cette activité, Gaëlla travaille avec Caroline JOIRE, représentante de Chemins des Indes à Delhi et chef d’entreprise de DesiSource spécialisée dans l’accompagnement des marques et des entreprises dans leur processus de sourcing et de fabrication de textiles.

Gaëlla a en charge de suivre tout le processus de la production :

  • Prise de contact avec le client et assure le suivi de la clientèle
  • élaboration du cahier des charges,
  • recherche dans les marchés et présentation d’échantillons de tissus et accessoires aux clients,
  • recherche d’usines de production,
  • suivi de la production en se rendant en usine,
  • assure l’expédition des colis aux différents client

Gaëlla reste avec en Inde jusqu’au 30 novembre 2017 puis profitera de quelques semaines de voyage en Thaïlande avant de rentrer en France pour terminer son diplôme GEA.

Ce que j’apprécie en Inde :

  • mon logement : je loge à la guesthouse Bed&Chai. J’aime beaucoup y vivre car tous les jours je rencontre des nouvelles personnes qui voyagent. Que ce soit au petit déjeuner ou au dîner, je mange toujours en compagnie de quelqu’un, et c’est l’occasion de discuter et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de chacun, c’est très enrichissant et surtout très agréable.
  • Les marchés : J’adore faire un tour le WE et trouver des vêtements, bijoux, est d’assez bonne qualité et un prix raisonnable
  • L’opportunité de parler anglais : du fait que l’Inde ait été occupée longtemps par les Anglais, une partie de la population parle anglais. Ainsi, j’ai l’occasion de parler anglais dans la rue et/ou dans le travail et j’améliore mon anglais tout doucement.
  • Les voyages : le Weekend je peux voyager et découvrir d’autres parties de l’Inde, c’est super ! L’Inde est un pays immense et à l’intérieur de ce pays il y a les « indeS » avec des paysages, des personnes, des plats qui sont très différents les uns des autres (d’où Chemins des Indes).

Ce qui est plus « difficile »:

Travailler avec les Indiens qui ont un rapport au temps très différents de celui des occidentaux : toujours en retard ! J’avais eu des cours de management interculturel, grâce au programme CAI (Collaborateurs aux Affaires Internationales) dirigé par Mme ALLAN, donc je savais plus ou moins à quoi m’attendre mais dès fois c’est fatigant.

  • Le bruit : l’Inde c’est le pays des klaxons. C’est très bruyant et assez fatigant mais on s’y fait !
  • La pollution : Au début je l’ai beaucoup ressenti (et senti) mais maintenant j’en fais abstraction pour ne voir que les côtés positifs de DELHI. Mais je n’hésite pas à porter un masque quand je prends un rickshaw (le fameux « tuk tuk »).

Une sélection de quelques photos prises en Inde…